En résumé

L'utilisation de l'eau de pluie est autorisée pour alimenter les WC, les robinets de puisage pour l'arrosage du jardin et le linve-linge à titre expérimental cela avec un réseau d'alimentation spécifique. L'eau potable doit donc alimenter le reste de la maison dont lave-vaisselle , douches, lavabos.


Par contre l'utilisation de l'eau de pluie lorsqu'elle est branchée avec un secours sur l'eau de ville répond à des regles tres stricte de disconnexion afin de ne pas polluer bactériologiquement l'eau de ville. Un simple by-pass manuel est donc interdit. Il existe d'ailleurs des pompes qui répondent aux spécifications de la DDASS (disconnexion par surverse intégrée , norme EN1717) , la pompe Hya-rain de KSB dans mon cas.


Il convient aussi de faire un schéma de l'installation (afin d'eviter des perçages futurs ou mauvais piquages)et de mettre une signalisation sur les points d'eau concernés(ex:'eau non potable'), il est recommandé de mettre des systemes inviolables (ex:robinets de puisage avec tête carré) et de tenir à jour un CARNET SANITAIRE.

Une déclaration en mairie doit être faite pour information à la société qui traite les eaux usées (quand traitement collectif).
Ce qui à terme pourrait déboucher sur une taxe spéciale. Ce qui n'est pas le cas actuellement. Il faut d'ailleurs désormais avoir un compteur pour evaluer le volume d'eau de pluie qui va à l'assainissement.

Remarque personnelle: Dans une installation classique sans récupération d'eau de pluie, cela ne dérange pas les compagnies fermieres de facturer le traitement de l'eau potable qui sert à arroser le jardin et qui ne part donc pas à l'égout...

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site